La sur-consommation aurait-elle rencontré son plafond?

« la Grande-Bretagne aurait consommé moins au cours des dernières années, alors que le PIB et sa population ont continué à croître. (…) Se basant sur le cas de la Grande-Bretagne, on constate que la quantité de « choses » utilisée par chaque citoyen britannique serait retombée à son niveau de 1989. »

Et c’est plutôt réjouissant non?

L’article complet

A lire: « L’obésité est une épidémie »

« Depuis un bon demi-siècle, en effet, le microbiote intestinal des animaux d’élevage est manipulé de façon à accélérer leur croissance et leur prise de poids. Pour ce faire, on leur donne des probiotiques, les fameuses bactéries Firmicutes (les Lactobacillus entre autres). Aux Etats-Unis (en Europe cela a été interdit en 2006), on leur donne aussi des antibiotiques, non pas dans le seul but de prévenir les épidémies mais comme facteurs de croissance et d’engraissement. Il me semble donc pertinent que la communauté scientifique se pose la question suivante: si les antibiotiques favorisent l’engraissement des animaux, pourquoi ne se préoccupe-t-on pas de ce qu’ils font chez les enfants? Non seulement il faudrait peut-être s’inquiéter de la nouvelle mode des alicaments et autres probiotiques, qui ne sont rien d’autre que des bactéries (Lactobacillus ou Bifidobacterium). » p.112

Un coup de pouce pour réparer vos vieux objets

Je trouve cette initiative fantastique, humaine, sociale, pérenne… historique! De la société d’achat-déchet, nous revenons à celle de notre histoire, celle durant laquelle on _réparait_ nos outils et nos objets quotidiens. J’ai d’ailleurs depuis quelques décrété que je ne jetais rien sans avoir tenté de le réparer d’abord, même si ça me prenait des mois. Résultat les après-midis de week-end se transforment en atelier réparation, ce qui intéresse beaucoup mes enfants: comment résoudre tel problème? dupliquer telle pièce? comment ça fonctionne vraiment? l’électronique, l’électrique, le plastique, le modelage, etc.   L’idée d’élargir le mouvement d’entre-aide vient apparemment des Pays-Bas, et voilà que les Repair Cafés débarquent en Belgique. Toutes les informations sont sur leur site. Et moi, j’adore 🙂